Animateur : Georges FAVRAUD

Inscription au Bureau de l’Association, certificat médical obligatoire. – Plus de renseignements sur “Informations et inscriptions”

Jour et HeureDuréeLieuTarif
Jeudi 15h301h30Bois de Limayrac210€/an

Ces arts chinois du corps sont liés à la médecine chinoise, aux « arts martiaux internes », à la méditation et à la philosophie taoïste. Cette séance vous propose :

– Des postures et des mouvements ergonomiques, ainsi que des automassages, pour travailler l’équilibre, prévenir les troubles musculosquelettiques (mal de dos, torticolis…), développer la souplesse articulaire, la coordination motrice et l’attention aux demandes de son corps.

– Un travail méditatif assis et débout sur la respiration et les pensées pour aider à réduire le stress et les troubles du sommeil, développer la concentration, l’attention et la plasticité mentale : un esprit clair et calme !

– L’apprentissage progressif d’un enchaînement de mouvement de taijiquan pour relier le corps et l’esprit, exercer la mémorisation, développer l’agilité, clarifier les pensées et valoriser ses ressources intérieures.

L’enseignant, Georges Favraud, est docteur en anthropologie (Université Toulouse Jean Jaurès). Il étudie ces pratiques depuis 2003 en Chine auprès de maîtres taoïstes, pays où il a vécu durant 7 ans.

Témoignages

« Je sors des séances relaxée et pleine d’énergie. La lenteur et la fluidité des mouvements peuvent surprendre au début, mais le lâcher-prise est une découverte pour moi, j’adore ! »

« Tout en donnant des directions, l’animateur sait être à l’écoute du groupe, donner sens aux mouvements et nous faire découvrir avec des mots simples la vision chinoise du corps et de l’esprit. C’est passionnant ! »

« J’ai pratiqué le Qi Gong et la Gym plusieurs années et le point fort de ce cours est de ne pas se limiter à imiter les mouvements du professeur, là, c’est à chacun d’observer et de trouver ses sensations. »

« C’est très complet et il y a des nouveautés à chaque cours. Des moments ludiques, de la rigueur technique avec l’enchaînement de Tai Chi et on apprend à laisser s’écouler les bruits extérieurs et les pensées avec la méditation. Je ne m’en passe plus ! »